New Publications

Jacques THOBIE

LES INTÉRÊTS CULTURELS FRANÇAIS DANS L’EMPIRE OTTOMAN FINISSANTL’enseignernent congréganiste Volumes 1-2

Jacques THOBIE

Price: 70.00 USD
Isbn: 978-975-428-684-7 978-975-428-686-1
Other: 2022 617 p.
<p style="text-align: justify;">Avant-propos. Remerciements. Sigles et abréviations. Introduction. <strong>Chapitre I</strong><strong>. LES PÈRES CAPUCINS.</strong> Les Capucins à Constantinople: une position de prestige. Une période plutôt faste pour Saint-Louis des Français. Les Capucins en Syrie-Cilicie. La mission des Capucins de la mer Noire. Les Capucins de la mission Mésopotamie-Arménie. Les Capucins dans la circonscription de Smyrne (İzmir). Annexes.<strong> Chapitre II. </strong><strong>LES JÉSUITES: ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET PRIMAIRE.</strong> La mission de Syrie. Le Collège Saint-Joseph. Les écoles primaires. Les « petites écoles » de village. Constantinople: le  grand depart. La mission d’Arménie. Les cinq autres Résidences dites « d’Arménie ». Conclusion sur les Jésuites. Annexes.<strong> Chapitre III.</strong><strong> LES SŒURS DE SAINT-JOSEPH DE LYON (œuvres d’enseignement).</strong> Les premiers départs. Les sœurs de Saint-Joseph de Lyon à Adana. Les sœurs de Saint-Joseph à Sivas. Les sœurs de Saint-Joseph à Césarée (Kayseri). Les sœurs de Saint-Joseph à Vathy (Samos. Les sœurs de Saint-Joseph à Amassia (Amasya). Les sœurs de Saint-Joseph à Zongouldak (Zonguldak). Annexes.<strong> Chapitre IV.</strong><strong> LES LAZARISTES (1) : À CONSTANTINOPLE ET À SMYRNE.</strong> Les Lazaristes à Constantinople. Le développement des infrastructures. L’évolution fonctionnelle de l’institution. Les enseignements. Les enseignants et les élèves. La situation financière. Les Lazaristes à Smyrne : le Collège de la Propagande avant le P. Poulin. La Collège à l’ère Poulin. Le Collège sous les directeurs (1903-1914). Conclusion : le mal-être du missionnaire enseignant.<strong> Chapitre V.</strong><strong> LES LAZARISTES (2) : EN SYRIE</strong>. Le collège d’Antoura (Mont Liban) : la période Saliège. Le P. Saliège et son journal. Le collège d’Antoura : les débuts de la période Sarloutte. Les écoles gratuites de villages. Les Lazaristes à Damas. Le détresse des écoles du Midan. Présences lazaristes : Akbès et Tayrac, Jérusalem. Annexes des chapitres 4 et 5. <strong>Chapitre VI.</strong><strong> LES FILLES DE LA CHARITÉ OU SŒURS DE </strong><strong>SAINT-VINCENT DE PAUL.</strong> Les Filles de la Charité à Constantinople et ses environs. Les Filles de la Charité à Smyrne. Aux environs de Smyrne : Aïdin (Aydın) et Métélin (Midilli). Les Filles de la Charité à Beyrouth. Aux environs de Beyrouth. Les Filles de la Charité à Tripoli et dans les environs. Les Filles de la Charité à Damas. Les Filles de la Charité en Terre Sainte, plutôt mal reçues. Annexes.<strong> Chapitre VII.</strong><strong> LES PÈRES DOMINICAINS (1).</strong> La mission française de Mossoul. Le collège Saint-Dominique. Un projet d’école professionnelle tué dans l’œuf. Les petites écoles dépendantes de Mossoul. Le séminaire syro-chaldéen. Imprimerie et reliur. Les Pères Dominicains à Mar-Yacoub. Les Pères Dominicains à Van. Écoles de quartiers et écoles de villages.<strong> Chapitre VIII.</strong><strong> LES PÈRES DOMINICAINS (2). </strong>Les Pères Dominicains de Seert (Siirt). Les Dominicains de Djezireh-Ibn-Omar (Cizre). Les Pères Dominicains à Achita. Les embarras financiers de la mission. Conclusion sur la mission du Kurdistan-Mésopotamie-Arménie. Les Dominicains à Jérusalem : l’Ecole biblique. Annexes des chapitres 7 et 8.<strong> Chapitre IX.</strong><strong> LES SŒURS DOMINICAINES DE LA PRÉSENTATION DE TOURS. </strong>Les Sœurs de la Présentation à Mossoul. Du mal-être de la sœur missionnaire. Les Sœurs de la Présentation à Djezireh, Seert et Van. Les Sœurs de la Présentation à Bagdad. De quelques épisodes de société. Les Sœurs de la Présentation à Bassorah et Amarah. Annexes.<strong> Chapitre X.</strong><strong> LES CARMES DÉCHAUSSÉS.</strong> Les Carmes enseignants à Bagdad : l’école puis le collège Saint-Joseph. Bagdad : l’école des pauvres et autres œuvres. Les Carmes enseignants en Basse Mésopotamie. Les Carmes enseignants en Syrie. Les Carmes à Alexandrette et Beilan. Les Carmes enseignants à Bécharré. Les Carmes enseignants au Mont-Carmel (Caïffa). Annexe.<strong> Chapitre XI.</strong><strong> LES AUGUSTINS DE L’ASSOMPTION OU ASSOMPTIONNISTES.</strong> Discussions et débats sur les écoles. Les Assomptionnistes à Constantinople : Koum-Kapou (Kumkapı) et Phanaraki (Fenerbahçe). Les Pères Assomptionnistes à Izmidt (İzmit). Les Pères de l’Assomption à Brousse et Sultan-Chair. Les Assomptionnistes en Anatolie. Les Pères à Karagatch (Karaağaç). Autres écoles : Gallipoli, Haïdar-Pacha, Zongouldak. Les Assomptionnistes à Jérusalem. Les projets. Argent et idéologie. Annexes. Index.<strong> Chapitre XII.</strong><strong> LES OBLATES DE L’ASSOMPTION. </strong>La mission d’Orient des Oblates de l’Assomption en 1899. Les sœurs Oblates à Constantinople : la mission de Kadi-Keui. La mission de Phanaraki (Fenerbahçe). L’école des Oblates de l’Assomption à Haïdar-Pacha (Haydarpaşa). Les Oblates à Andrinople (Edirne). Les six établissements anatoliens des Oblates de l’Assomption. Annexes.<strong> Chapitre XIII.</strong><strong> LES PETITS FRÈRES DE MARIE OU MARISTES.</strong> Quelques mots d’histoire. Essai de normalisation du fonctionnement de l’enseignement. Les communautés auxiliaires : la province de Constantinople. Autres communautés auxiliaires. Les communautés auxiliaires : la province de Syrie. Les écoles autonomes des Frères Maristes. En Syrie. Les écoles indépendantes fondées par les Frères Maristes. Les écoles indépendantes en Syrie. Conclusion sur les Frères Maristes. Annexes.<strong> Chapitre XIV.</strong><strong> LES SŒURS DE SAINT-JOSEPH DE L’APPARITION.</strong><strong> (œuvres d’enseignement)</strong>. Une jeune congrégation. Les établissements scolaires des Sœurs de Saint-Joseph en Syrie. Les Sœurs de Saint-Joseph dans la Palestine. Les Sœurs de Saint-Joseph en Anatolie. Les Sœurs de Saint-Joseph dans l’Archipel, à Chio. Annexes.<strong> Chapitre XV.</strong><strong> QUATRE CONGRÉGATIONS FÉMININES EN ORIENT</strong>. Les œuvres d’enseignement des Dames de Nazareth. Les Sœurs de la Sainte Famille. Les Sœurs de la Charité de Besançon. Les Sœurs du Bon Pasteur. Annexes.<strong> Chapitre XVI.</strong><strong> LA FAMILLE FRANCISCAINE</strong>. Les Sœurs Franciscaines de l’Immaculée Conception de Lons-le-Saunier. Franciscains de Terre Sainte et Mineurs conventuels. Les Sœurs Franciscaines missionnaires de Marie. Les Sœurs Franciscaines missionnaires du Sacré-Cœur. Annexes.<strong> Chapitre XVII.</strong><strong> VARIA 1.</strong> La Congrégation de Notre-Dame de Sion. Dames de Sion. Les Salésiens de Don Bosco. Les Frères de l’Instruction chrétienne de Ploërmel. Les Pères résurrectionnistes. Les Pères de Sion. Les Petites Sœurs des Pauvres. Annexes.<strong> Chapitre XVIII.</strong><strong> VARIA 2</strong>. Les Cisterciens-Trappistes en Syrie-Palestine. Les Pères Blancs ou Missionnaires d’Afrique. La Société de Marie Réparatrice. Les Sœurs de Notre-Dame des Sept Douleurs. Les Carmélites tertiaires françaises. Annexes. <strong>Chapitre XIX.</strong><strong> LES FRÉRES DES ÉCOLES CHRÉTIENNES (1) :  SMYRNE, ANATOLIE, ARCHIPEL, CRÈTE.</strong> Origine et formation des Frères des Écoles Chrétiennes de l’Empire ottoman. Les Frères dans le sous-district de Smyrne.Les Frères en Anatolie (1) : Ouchak, Trébizonde, Erzeroum. Les Frères en Anatolie (2) : Angora et Zongouldak. Les Frères dans le sous-district de l’Archipel. Les Frères des Écoles Chrétiennes à La Canée en Crète.<strong> Chapitre XX.</strong><strong> LES FRÉRES DES ÉCOLES CHRÉTIENNES (2) : CONSTANTINOPLE ET SES ENVIRONS</strong>. Les Frères dans le secteur Chalcédoine-Kadi-Keuï (Kadıköy). Les Frères dans le secteur Galata-Péra-Taksim. Les Frères des Écoles Chrétiennes à Salonique. <strong>Chapitre XXI.</strong><strong> LES FRERES DES ECOLES CHRETIENNES (3) : LE DISTRICT DE SMYRNE-PALESTINE. </strong>Le sous-district de Beyrouth. Le sous-district de Syrie (moins Beyrouth). Les sous-districts de Palestine. Conclusion sur les Frères des Écoles Chrétiennes. Annexes des chapitres 19, 20 et 21. <strong>Chapitre XXII.</strong><strong> LES ÉCOLES ORIENTALES SUBVENTIONNÉES : L’INVENTION D’UN ÉPHEMÈRE « PATRONAT »</strong>. Les écoles maronites. Les écoles grecques-catholiques ou melkites. Les écoles arméno-catholiques. Les écoles syro-catholiques ou syriaques. Les écoles chaldéennes. Les Pères géorgiens et les Sœurs géorgiennes. Un cas à part : l’école chiite laïque de Bagdad. Un mot en attendant le fin mot de l’histoire. <strong>CONCLUSION GÉNÉRALE</strong>. Présentation des Archives. Choix bibliographiques. Index.</p>

Other books

ATATÜRK’S DIPLOMATS Their Brief Biographies

George S. HARRIS
Isbn: 978-975-428-396-9

TWIXT PERA AND THERAPIA The Constantinople diaries of Lady Layard

Edited by SİNAN KUNERALP
Isbn: 978-975-428-398-3

Nassif Mallouf Dragoman and Orientalist (1823-1865)

CHARLES MALOUF SAMAHA
Isbn: 978-975-428-397-6

MARBLES AND POLITICS WILLIAM MARTIN LEAKE’S MISSIONS IN THE OTTOMAN BALKANS 1799-1810

TRAJČO ARSOV
Isbn: 978-975-428-399-0

BEYOND THE LANGUAGE FRONTIER Studies on the Karamanlis and the Karamanlidika Printing

EVANGELIA BALTA
Isbn: 978-975-428-400-3

PERILOUS MODERNITY History of medicine in the Ottoman Empire and the Middle East from the 19th cent

Edited by ANNE MARIE MOULIN, YEŞİM IŞIL ULMAN
Isbn: 978-975-428-401-0