CHRONIQUES DE TURQUIE Correspondances envoyées de Contantinople au journal La Croix (1908-1914)

CHRONIQUES DE TURQUIE Correspondances envoyées de  Contantinople au journal La Croix (1908-1914)

NOTE LIMINAIRE

Constantinople, le 4 août 1908 Constantinople, le 12 août 1908 Patriarcat arméno-catholique Constantinople, le 23 août 1908  Constantinople, le 8 septembre 1908 Douleurs du nouveau régime Constantinople, le 15 octobre 1908 La situation – un moment critique17 La communauté latine Constantinople, le 24 octobre 1908 La communauté latine en Turquie Constantinople, le 17 novembre 1908 Les élections25 Composition du Parlement La Chambredes députés Les défauts de la loi électorale. Les abus commis La composition probable de la Chambre Le Sénat Constantinople, le 21 décembre 1908  La journée historique du 17 décembre30 La nation en fête 30 L'installation du Parlement31 La cérémonie de l'ouverture Constantinople, le 27 janvier 1908  Nos députés à la besogne. La question bosniaque. La réforme du calendrier et de l'heure Constantinople, le 18 mars 1909 Prolongation de la session parlementaire. Le travail de la Chambre. Le budget. Le déficit et le fonctionnarisme. La mission de M. Laurent. La lutte des partis. La glorification du Comité Union et Progrès. Constantinople, le 31 mars 1909 Grecset latins. Les Grecs orthodoxes contre les écolescatholiques Constantinople, le 8 avril 1909 La crise du patriarcat œcuménique Constantinople, le 28 avril 1909 La fin d’un règne Les préparatifs pour l'avènement du nouveau sultan  Le fetva du Cheik-ul-Islam49 Chez Abdul-Hamid La cérémonie de l'intronisation au Séraskérat Constantinople, le 14 juin 1909 Le départ de M. Constans. Son ambassade. Le protectorat français sur les catholiques en Turquie. La Porte et le Vatican. Le Khalife-Sultan et le Souverain Pontife. La grave question de l'uniformité de l'enseignement. Constantinople, le 23 juin 1909 Les Bulgares catholiques en Turquie55 Constantinople, le 17 août 1909 La question crétoise. La politique des puissances. Leurs vains efforts d'arriver encore à une solution provisoire. L'attitude décidée de la Porte. Sa cause et ses raisons. La position des Jeunes-Turcs Constantinople, le 30 septembre 1909 Les difficultés intérieures. Les conflits du gouvernement avec les patriarcats œcuménique et grégorien. La séparation de l'Eglise et de l'Etat et autres questions embarrassantes. La crise du patriarcat arméno-catholique. La communauté et le Vatican Constantinople, le 18 décembre 1909 La concession Lynch. A qui la Mésopotamie ? Antagonisme de l'Allemagne et de l'Angleterre. La situation du Cabinet Hilmi-pacha. L'enclume et le marteau. La question crétoise. L'alliance turco-grecque. Questions religieuses et politiques. La démission du patriarche grégorien. L'élection du patriarche arménien-catholique. L'aviation à Constantinople. Le baron de CatersetBlériot Constantinople, le 28 mars 1910 Visite de souverains à Constantinople. La Confédération balkanique. Un succès des Jeunes-Turcs. Les préparatifs militaires de la Turquie. Le service des non-musulmans. Un essai malheureux. Antagonisme des islamites et des chrétiens. Au patriarcat œcuménique. La nouvelle démission du patriarche arménien. Au patriarcat arménien catholique. Les incidents de Péramos. Le tsar Ferdinanddes Bulgares à Constantinople.70 Constantinople, le 29 avril 1910 L'insurrection en Albanie. L'optimisme du gouvernement. L'autonomie de l'Albanie. La visite du roi de Serbieà Constantinople. Roi et patriarche. Le socialisme à la Chambreottomane. Le budget de Djavidbey. Le Sénatcontre la Chambre. Le 39e pèlerinage en Terre Sainte. L'élection du patriarche arménien catholique Constantinople, le 27 juin 1910 L'Albanievaincue mais non pacifiée : L'incident de Durazzo. Crète : Le boycottage contre la Grèce. Le Parlement : Le ministère et la situation. Le patriarche arménien catholique. La liberté de conscience en Turquie : L'affaire de Peramos Constantinople, le 28 juillet 1910 La conjuration anti jeune-turque: L’« Isslahat »; Pour compromettre l'opposition parlementaire; Arrestation d'un député; La question crétoise et le boycottage; Grèceet Turquie un diplomate au langage intempérant: veut-on la guerre? Les Eglises contestées en Macédoine : dispositions belliqueuses du patriarcat du Phanar ; Les Arméniens grégoriens ; La communauté arménienne-catholique Constantinople, le 30 août 1910 Les relations turco-grecques. L’élection de M. Venizélosà l'Assemblée nationale hellène. Un « casus belli ». Protestations de la Grècecontre le boycottage. Indemnité de vingt millions. Les armements de la Turquie. Achat de cuirassés allemands. Le conflit entre la Porte et le patriarcat œcuménique. Interdiction de l'Assemblée nationale grecque. La logique du ministre de la Justice. Le patriarche menacé du sort de Grégoire V. Communauté arménienne-catholique. Constantinople, le 20 septembre 1910 Le patriarcat du Phanar et le gouvernement ottoman. L'Assemblée nationale grecque. Le grotesque et l'odieux. La Porte dévoile le dessein secret qu'elle poursuit. L'avenir de la « Grande Eglise » sous la domination jeune-turque. L'incident de Top-Hané: l'ambassadeur d'Italieinsulté. Xénophobie aiguë. La capitulation. Le Père Félicien: La mission des Assomptionnistes à Koniah Constantinople, le 18 octobre 1910 L'emprunt : Embarras financiers de la Turquie. La déconfiture de Djavidbey. Gallophobie et xénophobie. L'impopularité du Comité. Les Jeunes Turcs et le militarisme.Les grandes manœuvres : Un bluff militaire. Le choléra dans l'armée (?) Le patriarcat œcuménique et le gouvernement. Les JeunesTurcs et le Vatican.96 Constantinople, le 24 novembre 1910 L'emprunt douanier 1910. Un prêt léonin des Allemands. La réouverture du Parlementottoman. Le Comité Union et Progrès et le Cabinet. Le rapprochement gréco-bulgare. Inquiétude des Turcs. Les cultes chrétiens en Turquie. Le protectorat autrichien sur les catholiques albanais. Les Arméniens grégoriens. Démission du patriarche. Socialistes et conservateurs. P. S. Le choléra et le gouvernement.  Constantinople, le 17 janvier 1911 La Chambreet le Cabinet: L'interpellation Loutfi Fikribey. La torture sanctionnée par la Chambre. L'interpellation Hussein Djavidbey: Une mystification. L'« Union et Progrès » en baisse. Sourd mécontentement. Le Cabinet chancelant. Le rapprochement turco-bulgare. L'union des éléments chrétiens contre les Turcs. Les écoles italiennes en Orient. Constantinople, le 18 février 1911 La crise ministérielle. Procédés révolutionnaires du Comité. Veulerie des ministres. Solution bâtarde. La rébellion de l’Yémen. La domination turque en Asie en péril. Fermentation en Albanie. Le protectorat autrichien sur les catholiques albanais. La politique extérieure de la Porte. Politesses à l'adresse de la France. Les rapports avec la Bulgarie. L'accord entre Grecset Bulgares Constantinople, mars 1911 Toujours la crise ministérielle : Le nouveau ministre de l'Instruction publique et la question scolaire. La vacance du ministère des Travaux publics. Le ministère du Commerce. Le budget ottoman. L'optimisme du ministre des Finances. Le sionisme et la franc-maçonnerie. Un scandale à la Chambre : Les violences du grand vizir ; un geste malheureux. L’agitation en Albanie. La rébellion de l’Yémen Constantinople, le 15 avril 1911 L'insurrection en Albanie. Les clans catholiques en armes. Le Monténégrofavorise la rébellion. La politique autrichienne. Turcs et Monténégrins. Les embarras du gouvernement ottoman. Le Vatican sollicité d'intervenir. Le protectorat des catholiques en Turquie. La mission de Mgr Terzianà Rome. Au ParlementOttoman. Un treizième ministère. L'insurrection au Yémen. Les relations franco-turques. Les Arméniens grégoriens117 Constantinople, le 11 mai 1911 La crise gouvernementale. Réaction religieuse islamiste contre les francs-maçons et les Juifs. Les néo-conservateurs et le Chèriat. L'attitude de l'armée. Le colonel Sadik bey. La démission des ministres Djavidbey et Ismail Hakki Bey. Un ministère sans autorité ni prestige. Le scandale de la mosquée d’Omar. Un roman à la Rocambole. La rébellion en Albanie. Le Monténégroet la Turquie. Une tempête dans un verre d'eau. Les aménités de la presse turque. Défi à la Russie. Brouillamini politique. Clôture de la session parlementaire. Conflit entre la Chambreet le Sénat. Le voyage du sultan. Souverain et héritier présomptif. L'état musulman et les chrétiens. L'entente des patriarcats. Mort du R.P. Sophrone.122 Constantinople, le 21 juillet 1911 La rébellion albanaise. Revendications des Skypétars Mission de l'archevêque catholique de Scodra Les Albanais, le clergé catholique et l'Autriche Extension de la révolte. Monténégroet Turquie Un assassinat politique L'Union ottomane contre le Comité P.-S. La démission de Mgr Terzian135 Constantinople, le 5 septembre 1911 L'incertitude ministérielle. Le conflit entre le ministre de la Guerre et le ministre des Finances. Le jeu des combinaisons ministérielles. Les communautés chrétiennes et la Porte138 La question albanaise. Constantinople, le 12 septembre 1911 Le différend NaïlBey-Mahmoud Chevket pacha. Une crise municipale. Conversions forcées à l'islamisme: le rapt de Mlle Franzoni. Constantinople, le 18 octobre 1911 La guerre italo-turque. Les illusions turques : La guerre à outrance. L'incurie du gouvernement turc. Demande de mise en accusation du Cabinet Hakki pacha. Les bluffs turcs. L'expulsion des Italiens. Le boycottage. La guerre économique. Quos vult perdere Jupiter demeniat prius. Constantinople, le 13 décembre 1911. La guerre italo-turque. Son caractère et son issue probable. Anarchie intérieure. Assassinat d'un métropolitain grec-orthodoxe. La question macédonienne : La dynamite bulgarecontre le terrorisme turc. Au parlement ottoman. Le parti Liberté et Entente. L'élection de Constantinople. Constantinople, le 15 janvier 1912 L'anarchie intérieure. La question macédonienne. Nécessité de la paix pour la Turquie. L'article 35 de la Constitution. Constantinople, le 13 février 1912 La dissolution de la Chambre. La campagne électorale. Les chrétiens et les élections. Le schisme bulgareet le Phanar. Saïdpacha et le Comité: le Ministère. La guerre avec l'Italie. Constantinople, le 11 mars 1912  La guerre italo-turque. L'action navale italienne et la médiation des puissances. Les élections législatives. La question de l'église de Saint-Antoine. Le cimetière arménien de Pancaldi. Constantinople, le 4 avril 1912  Chez les Arméniens catholiques. Au lendemain de la déposition de S. B. Mgr Terzian. Constantinople, le 15 avril 1912 Les élections législatives et la nouvelle Chambre. La prochaine session: problèmes constitutionnels. L'article 36 de la Constitution. La guerre italo-turque et la médiation des puissances. Le gouvernement du Liban. Constantinople, le 17 mai 1912 Le bombardement des Dardanelles. Le blocus du détroit. Les mines sous-marines de la Turquie. La reprise de la navigation. L'incident du “Texas”. La guerre: l'occupation des Sporades par les Italiens. Constantinople, le 11 juin 1912 L'expulsion des Italiens. La détresse financière à la recherche d'emprunts. Impôts de guerre. Le Comité Union et Progrès et Husséin Kiazim bey. L'affaire du correspondant du « Novoïé Vrémia ». Constantinople, le 16 juillet 1912 Gravité de la situation. Les libertés compromises. Le modificateur de l'article 35189 Constantinople, le 14 août 1912 Le grand-vizir congédie la Chambredes députés. Le Comité essaye de résister. L'état de siègeLes chances des Jeunes-Turcs. Les massacres de Kotchana. Constantinople, le 29 août 1912 44e Pèlerinage de Pénitence. Constantinople, septembre 1912 Le ministère Ahmed Moukhtarpacha. L'anarchie en Europe: La rébellion en Albanie ; Les bandes en Macédoine. Les massacres de Kotchana et de Berana. Les massacres en Arménie. Les points noirs à l'extérieur. Constantinople, le 12 novembre 1912 Un point de vue peu remarqué. La débâcle ottomane et la mentalité des Turcs. La guerre sainte. La Croix et le Croissant. Un article inspiré. La proclamation du cheik-ul-islam. Eventualité de massacres à Constantinople. Les escadres européennes dans le Bosphore. Le choléra à Constantinople. Nouvelles diverses. Constantinople, le 10 décembre 1912 La signature de l'armistice. Pour la paix. La situation des belligérants au moment de l'armistice. A qui profite l'armistice ? Les massacres de Gallipoli. L'état sanitaire. Constantinople, le 14 janvier 1913. Le brouillamini diplomatique. Les négociations de Londres. Intransigeance réciproque. Finis Turquiae. Un grand Divan extraordinaire. Constantinople, février 1913. Les Assomptionnistes de Chalcédoine. Constantinople, le 12 février 1913. Le rejet de la note collective des puissances. La reprise des hostilités. L'élection du patriarcat œcuménique. Constantinople, le 11 mars 1913. Un complot ententiste. La situation intérieure: le ministère et le Comité. Turcs et Grecs. Le patriarche grec orthodoxe d'Antioche. Constantinople, le 10 avril 1913. Chukripacha à Andrinople. La paix ? La question de Scodra (Scutari). Constantinople, le 10 mai 1913. Vers la paix. Les réformes en Asie - le mouvement arabe. L'assassinat de Niazi bey. En Albanie. La question de l'Athos. Constantinople, le 29 mai 1913. Constantinople, le 11 juin 1913. La paix et les éventualités d'une nouvelle guerre. L'assassinat du grand-vizir. L'enseignement en Turquie. Les œuvres de charité pendant la guerre et en Turquie. Constantinople, le 10 juillet 1913. Le complot et l'assassinat de MahmoudChevket pacha. La nouvelle guerre balkanique et la Turquie. Constantinople, le 14 août 1913. La note des puissances et la réponse de la Porte. Une nouvelle guerre turco-bulgare. Les atrocités turques. Constantinople, le 11 septembre 1913. Les négociations turco-bulgares. La question de la Thrace occidentale. La question des prisonniers de guerre. Constantinople, le9 octobre 1913. La paix turco-bulgare. Les fautes des Bulgares. Ecoutons le son de cloche de Constantinople. Le traité de Constantinople. Alliance turco-bulgare? La question de la Thrace occidentale. Les relations gréco-turques. Constantinople, novembre 1913. Les Turcs et le mouvement uniate chez les Bulgares. Constantinople, le 7 décembre 1913. La grécophobie à Constantinople. Les réformes en Arménie. Les Arméniens et les élections législatives. Constantinople, le 9 janvier 1914. L'influence allemande en Turquie. Enverpacha ministre de la Guerre. Izzet pacha et l'Albanie. Constantinople, le 7 février 1914  Le boycottage des Grecsottomans. Le patriarcat et la Porte. Les élections législatives. Les écoles étrangères en Turquie. Expulsion d'un correspondant de journaux. Constantinople, le 10 mars 1914 Les Allemands et la Dette publique ottomane. Le mariage d'Enverpacha. La mort de Kutchuk Saïdpacha. Constantinople, le 10 avril 1914  Le boycottage anti-grec. Conflit entre le Phanar et la Porte. Les relations gréco-turques. L'insurrection au Kurdistan. Constantinople, le 10 mai 1914  Les relations turco-grecques. La plantation musulmane. Les mémorandums de la Porte. Le boycottage antichrétien. Constantinople, le 10 Juin 1914 La persécution des Grecsen Turquie. Etre ou ne pas être. L'attitude de la Russie. L'avenir des chrétiens de Turquie. Constantinople, le 10 juillet 1914  Les relations entre la Turquie et la Grèce. L'émigration grecque– À feu et à sang. Constantinople, Septembre 1914 La neutralité de la Turquie; apparence et réalité. La gallophobie. Le panislamisme. La proposition de sir Louis Mallet. La nouvelle Triplice balkanique ? Les menaces turques. Appendices I Le Libéralisme des Grecsen Turquie Constantinople, vingt-cinq ans après La crise religieuse dans l'Eglise arménienne catholique L'anarchie ottomane II Lettres de Beyrouth III Lettres d'Andrinople

Other informations
2018 382 p.
ISBN
978-975-428-604-5
Price
45.00 $