IDENTITÉ ET NATIONALITÉ CHEZ LES BULGARES OTTOMANS ALEXANDRE EXARH (1810-1891)

IDENTITÉ ET NATIONALITÉ CHEZ LES BULGARES OTTOMANS ALEXANDRE EXARH (1810-1891) Introduction générale Première partie : Structures Famille 1. « Russophilie ou francophilie dans la Renaissance bulgare. A propos d'un "activiste de la renaissance bulgare". L'autobiographie d'Alexandre Exarh, 1810-1891 », Cahiers du monde russe et soviétique, XXII (4), oct.-déc. 1981, pp. 401-415. 2. « Histoire d’un patronyme. Le nom et l’histoire d’une famille bulgare à l’époque ottomane », Revue des Etudes slaves, Paris, LX/2, 1988, pp. 507-512. 3. « Alexandre Exarh, la renaissance bulgare et les débuts de la Bulgarie moderne. Etat des lieux, apports et perspectives », in Alexandre Exarh et les routes bulgares vers l’Europe. Colloque international de Stara Zagora, 8/9 mai 2005. Sous presse. Territoires 4. « Une ville bulgare à l'époque ottomane. Eski Zaara (XVIIIème-XIXème siècle) », Turcica, XX, 1988, pp. 94-112 5. « Le kaza de Stara Zagora (Eski Zaara) selon les descriptions publiées par le Carigradski Vestnik (1858) et le docteur Poyet (1859)», Balkan Studies, 2002, 43.2, pp. 167-225 et 2003, 44.1, pp. 5-80. Réseaux 6. « Structures sociales et Renaissance bulgare », Colloques internationaux du C.N.R.S., 601, Economie et sociétés dans l'empire ottoman (fin XVIIIème-début XXème siècle), Paris 1982, pp. 243-249. 7. « Espace et réseaux chez les Bulgares ottomans au XIXe siècle. L’exemple de Stara Zagora ». Inédit. 8. « L'hellénisme et la renaissance bulgare, Acculturation, modèle ou matrice’ », Balkan Studies, 2000, 41,1. Salonique, pp. 139-156. Deuxième partie : France La France et les Bulgares 9. « Un aspect de la rivalité franco-russe au XIXème siècle: les Bulgares. Pénétration française et missions catholiques », Cahiers du monde russe et soviétique, XXI (I), janv.-mars 1980, pp. 31-47. 10. « A propos de l'influence culturelle de la France sur la renaissance bulgare » Studia z dziejow ZSSR i Europy srodkowej, Tom XVIII, Varsovie, 1983, pp. 45-56, en polonais. A. Exarh et la France 11. « La France, l’hôtel Lambert, l’Empire ottoman et les Bulgares. De la Monarchie de Juillet à la guerre de Crimée », Etudes Balkaniques, 2005, 2, pp. 69-86. 12. « Un centre bulgare anti-russe à Paris, 1836-1845 », Cahiers du monde russe et soviétique, XXIII(I), janvier-mars 1982, pp. 33-44. 13. « Le texte original du Rapport sur la Turquie d’Europe de J.A. Blanqui», Münchner Zeitschrift für Balkankunde, 5.Band, 1983-1984, pp. 79-112. Troisième partie : Identité, nationalité Eglise 14. « Le haut clergé phanariote et les Bulgares. Oppresseur, prévaricateur ou bon pasteur ’ 1830-1860 », Turcica, 35, 2003, pp. 81-123. 15. « Entre Russie et Bulgarie. Contribution à l’histoire de la première église bulgare de Constantinople (1847-1859). Un texte inédit d’Alexandre Exarh », Cahiers du Monde russe et soviétique, XXVII (3-4), 1986, pp. 417-460. 16. « Identité, nationalité et appartenance religieuse. Les Bulgares de Constantinople et l’uniatisme en 1861 ». Traduction et présentation d'une brochure publiée à Constantinople en 1861 sur le mouvement bulgare uniate. Groupe de travail sur l'Europe centrale et orientale, Bulletin d'information, 3, Paris, Maison des sciences de l'homme, juillet 1980, pp. 105-118. Ecole 17 « Le développement des écoles parmi les populations de l’Empire ottoman au IXe siècle. L’exemple d’Alexandre Exarh, 1847-1853», Turcica, 32, 2000, pp. 59-83 Presse 18. « Contribution à l’histoire de la presse bulgare ottomane. Le premier journal bulgare d'Istanbul. Le Carigradski Vestnik. 1848-1862 », Inédit.Conclusion générale
 
Author
P. VOILLERY
Other informations
ISBN
978-975-428-350-1
Price
65.00 $